Plaque- moi, secoue- moi…Oh ouiiiiii!

Plaque moi, secoue moi…

Deux indications qui bien sûr ne pourront que garantir une bonne communication, une bonne relation entre vous et votre chien.

Qui n’a jamais rêvé d’être plaqué au sol, secoué balancé d’un bout à l’autre de la pièce?

C’est bien connu, c’est la base pour assoir son autorité, faire comprendre à l’autre qui est le chef, et ce que l’autre doit faire…bref garantir une relation épanouie entre vous et votre chien

Lorsque je suis dans le salon avec mon conjoint, que je souhaite m’installer proche de lui, sur le canapé parce que c’est confortable, mais que lui souhaite occuper tout le canapé de son corps, allongé…que fait il? il me balance..

Lorsque je prends la dernière glace Hagen Daaz qui se trouve dans le congélateur, que mon conjoint la souhaite également, que je refuse de lui donner, ..Que fait il? Tout simplement, il me plaque au sol, récupère la glace, et si je me rebelle, me secoue par les cheveux..que vais je faire? Lui donner bien évidemment, voyons..La prochaine fois, je lui en donnerai deux direct..

Absurde n’est ce pas?

Alors pourquoi cette situation nous semble t elle absurde pour les humains, mais que lorsque celle ci se produit entre un homme et un chien ça ne l’est pas?

Capture d’écran 2015-09-22 à 12.41.51

Ah mais oui, nous ne sommes pas des chiens..c’est bien cela…

Ah mais oui, c’est vrai lorsque deux chiens communiquent, ils se bastonnent direct..

Ah mais oui, suis je bête nous sommes hiérarchiquement supérieur au chien, dans la meute..

Atttendez deux secondes…la meute? quelle meute? moi mon conjoint, mon bébé et mon chien nous formons une meute? Aurais je donné naissance à mon chien, sans m’en souvenir, me serais je accoupler avec un chien, lors d’une nuit d’ivresse? ..euh je ne crois pas, vais vérifier..(c’est vrai que nous nous ressemblons quelque peu..j’avoue avoir moi même quelques cheveux blonds, comme mon chien,Even, golden retriever de 6 ans..)

Dois je dominer mon chien? Mais comment? Le dominant est celui qui a accès aux ressources en premier..dois je donc me jeter sur ses croquettes avant lui (seul hic, je suis végétarienne, lui non..)?

Dois je m’accoupler avec le chien, la chienne qu’il convoitise?(difficile avec mes attributs, mais j’essaierai)..

Dois je toujours lui crier dessus pour obtenir quelque chose? (seul hic, je suis aphone)?

Dois je le plaquer au sol s’il ne souhaite pas me donner son os (oui je raffole des os et j’adore farfouiller ma main dans sa gamelle) (seul hic, je n’ai pas de bras en ce moment, c’est un peu galère pour le plaquer..)

https://www.youtube.com/embed/ANXv_0wdbY4 » target= »_blank »>

Je continue?

Je ne vais pas revenir sur la « théorie  de la dominance entre hommes et chiens », aussi absurde, que passée..voici quelques articles pouvant résumer d’ou vient cette « théorie », et vous informer des dernières recherches dans le comportement canin, et des différents points de vue de professionnels, et chercheurs

http://adcanes.fr/position-de-lapdt-sur-la-dominance/

http://www.ethodog.fr/meute-dominance-quest-ce-que-cest-et-cela-sapplique-t-il-au-chien/

http://www.chien-education-elevage.com/documents/dominance-par-thierry-bedossa-et-severine-belkhir.pdf

Réfléchissons juste un peu aux relations que nous entretenons avec nos chiens, au bien être, à leur état émotionnel..

Réfléchissons à la façon de communiquer avec eux..pour bien communiquer, encore faut il s’assurer que le message soit bien reçu?

Détachons nous de ces idées reçues, apprenons à interpréter les comportements du chien (un chien qui grogne ne nous domine pas..il peut dans certains cas exprimer un inconfort, et vouloir faire cesser ce qui le gêne (une caresse d’un inconnu par exemple)…

Apprendre à mieux communiquer, à s’intéresser à l’état émotionnel  de nos chiens permet de prendre en compte nos comportements, l’influence des autres facteurs environnementaux..et donc de pouvoir répondre de façon plus adéquate aux comportements du chien, mais surtout d’agir en amont..

Capture d’écran 2015-09-22 à 12.35.03

Petit quizz (mini quizz, car une seule question..mais bon!)

Un chien se met à grogner, dans des contextes quasi similaires. Pour « travailler » cela:

a) je l’empêche de grogner..s’il continue je le plaque au sol..s’il continue, je l’envoie à l’autre bout de la pièce..s’il continue, je retrousse mes manches..s’il continue, je crie haut et fort qu’il doit arrêter..

b) dans quelles situations cela se produit il? j’identifie le type de grognement (menace? jeu?)/ j’observe son comportement, son attitude? je cherche à comprendre les raisons qui le poussent à grogner? j’observe ce qu’il se passe quand il grogne (avant, pendant, après)/ j’agis/ je réagis  en conséquence

c) je rigole et ne prend pas en compte ce grognement

Oui, je sais, c’est caricatural et absurde comme types de réponses..oui..mais non en fait..dans nos métiers, nous pourrions écrire des pages entières d’anecdotes, de conseils reçus par des professionnels, des personnes de l’entourage pour dompter la bête, ce chien féroce, assoiffé de pouvoir qui vit chez nous..oui oui, ce mini chihuahua qui me fixe, là en face (en fait il me demande juste d’ouvrir la porte pour sortir, parce qu’il en a envie)..ou ce dogue allemand qui grogne à tout va pour m’impressionner, et assoir son autorité (en fait, il a juste peur, des ces personnes qui arrivent vers lui).

Le plaquer, le secouer, vous aidera t il à développer une belle relation? Vous permettra t il de vous faire comprendre et de bien communiquer? Vous permettra t il de prendre en compte l’état émotionnel de votre chien? Vous aidera t il à comprendre  ce qui déclenche les comportements émis? Vous aidera t il agir en amont pour que cela s’arrête? vous aidera t il à vivre sereinement avec votre chien? vous aidera t il à mieux le connaître? ….

Il y a aura toujours des « oui mais ça marche »..ok oui, ça peut marcher..mais marcher? c’est à dire? interrompre le comportement? mais est ce que nous aurons chercher à comprendre, à le comprendre? à savoir ce qu’il ressent?…

Bref, plaque moi, secoue moi…ces mots ne devraient être prononcés que dans vos rêves, ou lorsque vous trouvez avec Sharon Stone ou Georges Clooney…(Ryan Gosling pour ma part)

Publicités

On sait pourquoi les chiens protègent contre l’asthme

un article paru ce jour sur Futura sciences, sur l’asthme et les enfants.

( N’oublions pas que prendre un chien uniquement pour résoudre les problèmes d’asthme ne peut être le seul motif d’adoption. Un chien, c’est un être vivant, avec des besoins spécifiques et individuels. 

Adopter un chien, c’est une responsabilité.

Adopter un chien, c’est un engagement à long terme.

Vivre avec un chien, ce n’est pas inné. Patience, connaissances,  respect, amour..des éléments importants pour une relation harmonieuse et ……heureuse!)

L’article c’est par ici:

Les jeunes enfants possédant un chien ont moins de risque de développer des allergies. Des travaux chez la souris montrent que la présence de cet animal modifie la flore intestinale et protège contre ces pathologies. Voilà une bonne raison d’offrir à vos petits un nouveau compagnon pour les fêtes de Noël…

Cela fait longtemps qu’on le sait, avoir un chien dans l’enfance diminue le risque d’allergie et d’asthme. Dans cette nouvelle étude, des chercheurs viennent de mettre le doigt sur la raison : les bactéries intestinales. © o5com, Flickr, cc by 2.0

Cela fait longtemps qu’on le sait, avoir un chien dans l’enfance diminue le risque d’allergie et d’asthme. Dans cette nouvelle étude, des chercheurs viennent de mettre le doigt sur la raison : les bactéries intestinales. 

 Bien plus que de simples animaux domestiques, les chiens sont aussi de précieux alliés pour notre santé. De plus en plus d’études montrent par exemple que la compagnie d’un chien pendant les premières années de vie, diminue les risques d’allergies. Pourquoi ? Dans une étude récente, publiée dans la revue Pnas, des chercheurs de l’université de Californie à San Francisco (États-Unis) ont éclaircit le mystère. Selon eux, les chiens remanieraient la flore intestinale de jeunes souris, ce qui permettrait aux rongeurs de mieux lutter contre les allergies.

Les bienfaits des chiens sur la santé ont été observés il y a une dizaine d’années environ. À cette époque, des scientifiques états-uniens avaient réalisé une vaste étude au cours de laquelle ils avaient analysé les dossiers médicaux de nombreux enfants propriétaires ou non d’un animal de compagnie, et plus particulièrement d’un chien. Ils s’étaient alors rendu compte du phénomène : les amis des bêtes ont moins de problèmes d’allergies et d’asthme que les autres. Depuis, de nombreuses études épidémiologiques ont conforté ce résultat, non seulement avec les chiens mais aussi avec le bétail.

Adoptez un chien pour combattre les allergies !

Plus récemment, Susan Lynch, une microbiologiste de l’université de Californie, s’est intéressée de plus près à la question. Elle a montré que les chiens transportaient les microbes de l’environnement dans la maison, lesquels se retrouvaient ensuite dans le tube digestif de leur maîtres. Avec son équipe, elle s’est alors demandé si ces nouvelles bactéries, une fois installées dans l’intestin, participaient à la protection contre les allergies et l’asthme.

Pour répondre à cette question, les chercheurs ont collecté des échantillons de poussière provenant d’une maison sans animaux ou d’une habitation avec un chien. Ils ont alors mixé ces prélèvements avec de l’eau et les ont donnés à manger à de jeunes souris. Enfin, ils ont nourri les animaux avec des cafards brouillés ou des protéines d’œufs, deux substances connues pour induire une réaction allergique à la fois chez l’Homme et les rongeurs.

Leurs résultats sont sans appel. Les souris ayant consommé les poussières canines n’ont présenté que peu, voir aucun, signes de réactions allergiques. En revanche, les autres ont développé certains symptômes caractéristiques, équivalents à ceux d’un rhume chez l’Homme. D’autre part, les souris peu allergiques contenaient moins de cellules immunitaires associées aux réactions d’inflammation que les autres.

Une cure de bactéries pour soigner les allergies ?

Les auteurs ont ensuite analysé la composition de la flore intestinale des deux types de souris, avant et après l’ingestion des poussières. Ils ont montré que les rongeurs exposés aux saletés canines possédaient une quantité beaucoup plus importante de bactéries de l’espèce Lactobacillus johnsonii que les autres. Ils ont alors nourri des souris avec cette bactérie et ont obtenu les mêmes résultats qu’avec de la poussière canine: les rongeurs sont devenus beaucoup moins sensibles aux allergies !

« L’ensemble de ce travail montre qu’il est important de s’exposer à l’environnement, indique John Penders, un épidémiologiste de l’université de Maastricht (Pays-bas). Cela influence la flore intestinale et nous protège contre les allergies. » Même si de nombreuses recherches sont encore nécessaires, cette étude ouvre la voie vers le développement de probiotiques pour traiter les allergies. Ainsi, après l’obésité, la dépression, le diabète, le cancer et l’autisme, les bactéries pourraient également représenter une thérapeutique prometteuse de lutte contre l’asthme chez l’enfant.

 

Source: http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/biologie-on-sait-chiens-protegent-asthme-51034/

La violence…et le chien

« Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent. » Gandhi

Une relation entre hommes et chiens est possible SANS violence. Aucun argument ne justifie l’utilisation de la violence envers un chien. La violence ne fait qu’engendrer une situation de mal être pour le chien. La relation, lorsque la violence est présente, entre hommes et chiens,  n’est basée sur aucune confiance, mais sur un sentiment de méfiance et de crainte de la part du chien envers l’humain avec lequel il vit.

Elle est souvent la résultante d’une incompréhension des besoins du chien, d’un manque de connaissance du fonctionnement du chien, de ses besoins.

Non le chien ne nous domine pas. Non vous ne risquez rien à ne JAMAIS utiliser la violence pour vivre sereinement avec votre chien.

Quelle relation souhaitez vous entretenir avec votre chien? Tentez deux secondes de vous mettre à la place du chien..que peut il bien ressentir dans ces moments là?N’ y-a-t’il pas un moyen de BIEN communiquer?

OUI, il est possible de communiquer correctement avec son chien, mais cela passe par une nécessaire CONNAISSANCE du chien, par le fait de s’informer, se former..VIVRE avec un chien n’est pas inné…mais cela s’apprend!

Le chien est un être SENSIBLE, qui ressent des émotions.GARDEZ L’ESPRIT CRITIQUE et ce n’est pas parce qu’une personne du monde canin (professionnel ou non) tente de vous convaincre d’utiliser la violence pour que votre chien fasse des apprentissages, qu’il faut le faire!

S’ils vous disent « mais ça marche! ». Demandez leur dans un premier temps s’ils ont déjà essayé de faire autrement que d’utiliser la violence, pour pouvoir avancer ce type d’arguments? Et s’il on est logique, c’est sûr que si je me prend des claques toutes les deux minutes, je me tiendrais à carreau! Mais que ressentirais-je alors?! Certains chiens peuvent exprimer des comportements gênants pour l’humain (type destructions, agressivité, malpropreté…) lié à l’inconfort, au mal être ressenti.

Concernant l’éducation canine, les études scientifiques le prouvent: une éducation sans violence, basée sur la récompense apporterait plus de bénéfices pour la cohabitation homme/ chien. De plus l’utilisation de méthode punitive envers le chien AUGMENTERAIT le risque de rencontrer des problèmes de comportement du chien (agressivité, peur, problèmes à rester seul)( Hiby & al, 2004: Dog training methods: their use, effectiveness,  and interaction with behaviour and welfare). La violence ne résoud rien.

Tournez vous vers des professionnels qui ont une approche respectueuse du chien, pour vous aidez si vous vous sentez dépassé.

Chien Zé Hom

www.chiensethommes.frImage

2 ème atelier Chienzéhomesque! Adopter un chiot/ chien adulte: comment préparer sa venue?

Chien Zé Hom vous propose des ateliers les samedis sur différentes thématiques.

Le 2 ème atelier chienzéhomesque:

« Adopter un chiot/ chien adulte: comment préparer sa venue! »

Date: 23/03/13 de 9h à 12h

Thématiques abordées lors de l’atelier « Adopter un chiot/ chien adulte: comment préparer sa venue! »389821_203435479742336_917349963_n

  •  Les questions à se poser avant d’adopter un chiot/ chien adulte
  • Influences des conditions d’élevage sur le comportement du chien
  • Les besoins du chien en fonction de l’âge
  •  Les postures, mimiques et comportements du chien: quelles significations?
  • Les modes de communication chez le chien
  • Intégrer un chien dans un foyer avec d’autres animaux
  • Créer une relation sereine avec son chien & apprendre à communiquer avec lui
  • Echanges d’expériences

Ces ateliers sont animés par Romy Sauvageot, éthologue & comportementaliste spécialiste des relations homme/ chien.

Public concerné: particuliers/ professionnels

Lieu: Orry La Ville, 60560 (Lieu à préciser)

Horaires: 9h à 12h
Tarif: 40 euros/ atelier
Forfait 5 ateliers: 170 euros (programme ci-dessous)

*** Programme des ateliers*** (détails ci dessous)
1/ Apprendre à lire le chien (09/03/13- 06/07/13)- sans chien **détails ci dessous**
2/ Adopter un chiot/ un chien adulte (23/03/13- 20/07/13)- sans chien
3/ L’homme et le chien: quelle relation et comment communiquer? (30/04/13- 03/08/13)- sans chien
4/ Le jeu entre hommes et chiens (20/04/13- 24/08/13 )- sans chien
5/ Les balades: un besoin chez le chien (en extérieur) ( 04/05/13- 07/09/13)- avec chiens (nombre limité)

Nombre de places limité

Informations et réservation:
Chien Zé Hom- Romy Sauvageot
Tel: 06.81.07.35.83
Mail: info@chiensethommes.fr

Bulletin d’inscription à télécharger ICI

****Détails****

1/ Apprendre à lire le chien:  

  • Bref historique de la relation homme/ chien
  •  Les besoins du chien en fonction de l’âge
  •  Les postures, mimiques et comportements du chien: quelles significations?
  • Prendre en compte l’influence de l’environnement sur le comportement du chien
  • Comment cohabiter sereinement avec son chien

2/ Adopter un chiot/ chien adulte:   comment préparer sa venue?

  •  Les questions à se poser avant d’adopter un chiot/ chien adulte
  • Influences des conditions d’élevage sur le comportement du chien
  • Les besoins du chien en fonction de l’âge
  •  Les postures, mimiques et comportements du chien: quelles significations?
  • Les modes de communication chez le chien
  • Intégrer un chien dans un foyer avec d’autres animaux
  • Créer une relation sereine avec son chien & apprendre à communiquer avec lui
  • Echanges d’expériences

3/ L’homme et le chien: quelle relation et comment communiquer?

  • La domestication du chien
  • Les différents « rôles » du chien »: des attente différentes de l’humain
  • Les modes de communication du chien
  • Les capacités cognitives du chien
  •  Le rôle des émotions
  • La perception de l’environnement par l’homme et le chien
  • La communication entre l’homme et le chien: le rôle du verbal, paraverbal et non  verbal
  •  L’importance de prendre en compte le chien en tant que sujet
  • Le concept de dominance entre hommes & chien:toujours d’actualité? Appui sur les études scientifiques

4/ Le jeu entre hommes et chiens

  •  Définition du jeu
  • Importance du jeu dans l’apprentissage du chiot
  • Le jeu entre l’homme et le chien: ce que le chien peut apprendre et perçoit
  • Comment jouer avec son chien?
  • Le jeu entre l’homme et le chien: quel impact sur la relation?
  •  Les signaux de stress chez le chien: apprendre à décoder les comportements du chien
  •  Echanges d’expériences

5/ Les balades: un besoin chez le chien (en extérieur avec chiens)

  • Qu’entendons nous par balade?
  •  L’univers du chien: les sens du chien stimulés lors des balades
  •  La laisse: un lien entre l’homme et le chien? avantages et limites
  • La balade: une réelle opportunité d’observer son chien
  • La rencontre avec les congénères: influences des expériences passées et de                                                                                                   l’environnement. Tous les chiens en ont- ils tous besoin?
  • La balade: une occasion pour l’humain de lâcher prise?

 

Ateliers chienzéhomesques

 Chien Zé Hom vous propose des ateliers les samedis, tous les 15 jours, sur différentes thématiques.

Ces ateliers sont animés par Romy Sauvageot, éthologue & comportementaliste spécialiste des relations homme/ chien.

Public concerné: propriétaires de chiens, personnes souhaitant adopter un chien

Lieu: Orry La Ville, 60560 (Lieu à préciser)

Horaires: 9h à 12h

Tarif: 40 euros/ atelier
Forfait 5 ateliers: 170 euros (programme ci-dessous)

  *** Programme des ateliers***
1/ Apprendre à lire le chien (09/03/13)– sans chien **détails ci dessous**
2/ Adopter un chiot/ un chien adulte (23/03/13)– sans chien
3/ L’homme et le chien: quelle relation et comment communiquer? (06/04/13)- sans chien
4/ Le jeu entre hommes et chiens (20/04/13)– sans chien
5/ Les balades: un besoin chez le chien (une partie en extérieur) ( 04/05/13)– avec chiens (nombre limité)

Nombre de places limité

Informations et réservation:
Chien Zé Hom- Romy Sauvageot
Tel: 06.81.07.35.83
Mail: info@chiensethommes.fr

Bulletin d’inscription à télécharger ICI

Le 1er atelier chienzéhomesque: »Apprendre à lire le chien.. »

Date: 09/03/13 de 9h à 12h

Savoir vivre avec un chien n’est pas inné.
Une connaissance des besoins éthologiques du chien , de la signification des mimiques, postures et comportements du chien sont nécessaire pour communiquer correctement avec son chien.
Plus de place aux idées reçues!

Thématiques abordées lors de l’atelier « Apprendre à lire le chien »:
– Bref historique de la relation homme/ chien
– Les besoins du chien en fonction de l’âge
– Les postures, mimiques et comportements du chien: quelles significations?
– Prendre en compte l’influence de l’environnement sur le comportement du chien
– Comment cohabiter sereinement avec son chien