Joyeuses fêtes ..en vidéo!!

La fin du monde approche..en attendant je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année..avec tous vos poilus (humains et non humains, pas de discrimination!)

L’abus de bonheur est bon pour la santé, profitez en!

Une petite vidéo pour bien commencer cette période de fêtes!

Publicités

Installez vous confortablement..il faut qu’on parle

Installez vous confortablement..Non, vous n’êtes pas encore assez bien, je vous sens crispé (e)..Détendez vous, il faut qu’on parle

Ce post m’est venu suite à un évènement qui s’est déroulé en bas de chez moi:

J’entends par ma fenêtre « tu vas apprendre à marcher en laisse, tu vas apprendre à marcher en laisse ».

J’ouvre la fenêtre, j’observe et je vois une dame parler à son chiot, en le tirant…le chiot ne veut pas avancer, il couine, se fait tirer pour avancer..et tout ca à la sortie de l’école, environnement peut etre nouveau pour le chien, entouré de voitures…la femme qui ensuite crie ensuite sur son enfant car il n’a pas eu de bonnes notes, ne prenant pas du tout en compte le chien, son comportement..

Oui, je conçois qu’il n’est pas (forcément) facile de vivre avec un chien pour certains

Oui, je comprends que les médias ont un méchant rôle dans la propagation des idées reçues

Oui, je comprends qu’il est difficile de se faire sa propre idée quand l’un se disant spécialiste vous parle :

– de dominance

– de manger après (euh non avant votre chien..je m’y perds)

– de surtout passer les portes avant votre chien (très pratique quand on a le chien en laisse et des cartons plein les mains..imaginez les )

– de mettre la main dans la gamelle de votre chien (pourquoi déjà? ah oui, vous êtes le maître, le chef de meute, et vous avez accès aux ressources..vous mangez souvent des croquettes?)

– de crier le nom de votre chien pour qu’il vous obéisse (ca m’embête je suis muette, je fais comment?)

– que votre chien doit savoir marcher en laisse de fçon quasi innée (il ne faut donc pas prendre en compte ses émotions, s’il a peur, s’il n’avance plus..posez la question: est ce que je continue à le traîner? ou est ce que je cherche à comprendre pourquoi il n’avance pas? et je cherche différentes stratégies pour faciliter l’apprentissage, un apprentissage progressif)

– de surtout ne pas laisser votre chien dépasser votre genou ( avez vous déjà marcher à côté d’un chien en liberté? avez vous remarqué l’allure à laquelle il va? nous n’avons pas les mêmes foulées..sauf pour le chihuahua..donc il doit déjà apprendre à supporter la laisse, laissons lui une petite marge pour qu’il puisse avancer, flairer, etc…)

– de lui mettre un collier étrangleur ou à pics (certes je n’ai pas essayé les colliers à pics (même dans mes soirées les plus folles) mais je me doute que ca induit une douleur chez le chien, or il est possible d’apprendre sans douleur)

– quoi d’autres? de surtout ne pas laisser votre chien monter sur le canapé, de ne pas le laisser mettre la patte sur vous, qu’il ne vous dépasse pas en taille quand vous êtes assis (ca m’embête je suis une personne de très petite taille et mon chien est un dogue, je fais comment? trop dur les échasses j’ai essayé)

– de lui crier dessus pour qu’il revienne au pied (d’une le chien revient moins facilement que si vous êtes tout(e) guilleret(te), de deux vous vous faîtes remarqué, de trois vous stressez car tout le monde a les yeux rivés sur vous donc vous vous énervez encore plus, et le chien revient encore moins)

– de ne pas laisser renifler un chien ( avez vous remarquer ce gros truc sur la gueule du chien? le museau. oui c’est cela. Au bout le truc noire: la truffe. L’odorat du chien est un des sens les plus utilisés chez eux, ils ont besoin de flairer pour prendre connaissance de l’environnement. Chez nous c’est différent, on utilise d’autres moyens (je me vois mal renifler l’arrière train de ce bel inconnu). Laissons le donc flairer, même si la balade va prendre plus de temps. Non ce n’est pas sale, c’est un chien.

– de punir tout comportement gênant, des bêtises comme on les appelle! Demandez vous d’abord ou faites vous aider pour comprendre l’origine de ces comportements ( destructions, malpropreté, fugue…), la punition n’arrangera rien. Pour améliorer la situation, il faut d’abord en comprendre les causes..

Bon c’est déjà pas mal comme exemples.

Je reconnais qu’il n’est pas simple quand on voit tout ce qui existe dans le milieu canin. Informez vous, formez vous, regardez les formations, expériences des professionnels auxquels vous faîtes appel, renseignez vous sur les arguments avancés (s’appuient ils sur des études scientifiques, par exemple )

Gardez du recul, regardez les méthodes employées, les discours utilisés.

Nous ne sommes pas des chiens, nous n’en serons probablement jamais (qui sait dans cinquante ans peut être avec les progrès de la science, mais en attendant..) mais rappelez vous toujours que les chiens, comme d’autres êtres vivants ressentent, ont des émotions, que chacun est différent, que chacun réagit à sa manière, perçoit le monde d’une façon particulière, et que chaque espèce a ses propres codes de communication, que les chiens ne sont pas des humains (non, le vernis à ongles de Poppy ne le fera pas rencontrer plus de femelles..ou c’est l’inverse peut être)..

Et donc apprenons son mode de fonctionnement, imaginez quelle approche serait la plus susceptible de convenir pour VOTRE chien, que l’usage de la violence ne fera qu’empirer votre relation, et que chaque apprentissage doit se faire progressivement, en douceur…un chien doit apprendre à vivre avec nous, comme nous devons apprendre à vivre avec eux..

Nous pouvons vivre ensemble, apprendre mutuellement les règles de chacun..mais pas n’importe comment.

Image

source image : http://madjyc.com

Stage d’éthologie sur le thème de la Médiation Animale.

Thèmes : Analyse de la relation patient-chien lors de séances de Médiation animale ; bien-être animal

Encadrement : le Cercle d’Etudes Pluridisciplinaires des Interactions Homme-Animal (C.E.P.I.H.A.) – www.wix.com/cepiha/homme-animal

Lieux des interventions : Association Perce Neige à Bois Colombes(92) – Centre de gérontologie des Abondances à Boulogne Billancourt(92) – Hôpital Broca à Paris (13eme)

Description : Le C.E.P.I.H.A. s’intéresse à la relation homme-animal dans le cadre de la médiation animale. Il s’agira pour le candidat de proposer une étude éthologique du chien et/ou des patients.

Qualifications : Etre observateur, discret, rigoureux, et apprécier le contact avec les animaux

Conditions de travail : prévoir 2 séances de médiation animale/ semaine et des sessions pré- et post- séances.

Indemnité mensuelle : aucune. Si la qualité du travail rendu le permet ce travail pourrait être continué en Master 2 et pourrait faire l’objet d’une présentation dans un colloque et/ou d’une publication scientifique.

Candidature : envoyer un CV, une lettre de motivation qui décrira le thème que le/la candidat(e) souhaiterait aborder.

Contact : contact.cepiha@gmail.com

CEPIHA

Yes we can!!

Yes we can!

Ouiii!!!

Oui il est possible d’avoir une relation complice avec son chien, être à l’écoute l’un de l’autre, apprendre à se faire confiance mutuellement, vivre ensemble en respectant les codes et règles de chacun, poser des limites, sans ne jamais avoir à employer la force, hausser dramatiquement la voix (comment font les muets?!), se mettre dans la peau de catcheurs ultra inventifs en plaquant son chien, le faire voltiger (j’arrête là je deviens mauvaise..:) )

Et non ce n’est pas être laxiste, c’est une autre approche…

Alors ..oui, yes we can!!

Si Obama le dit...

Si Obama le dit…

Pince moi si tu peux

pince moiAvant hier, je reçois une vidéo (http://www.bbc.co.uk/news/world-asia-20614593)  sur mon mur Facebook, de Nathalie (qui a été tout aussi étonnée que moi de voir ce qui allait suivre!):

« Des chiens abandonnés ont appris à conduire »..

Je regarde, et me dis que je dois rêver

Me couche (en avalant 10 somnifères et 3 whiskys pour dormir), et le lendemain matin, après avoir été pincé virtuellement par Julie, je me rend compte que ce n’était pas un rêve..les articles dans les journaux sont là pour le confirmer..

Le journal L’Express a écrit à ce sujet:

VIDEO. Trois chiens néo-zélandais apprennent à conduire

Par LEXPRESS.fr, publié le 07/12/2012 à 13:24, mis à jour à 13:26

Un coup de communication réussi pour la société protectrice des animaux, à l’origine de cette initiative, qui a mis ses chiens au volant d’une voiture.

VIDEO. Trois chiens néo-zélandais apprennent à conduire
NOUVELLE-ZELANDE – Guidés par la société protectrice des animaux, trois chiens ont appris à conduire.

« Qui oserait ne pas adopter un chien aussi intelligent? » C’est avec ce slogan que la société protectrice des animaux néo-zélandaise, la SPCA, a lancé sa campagne. Elle a entraîné Ginny, Porter et Monty, trois chiens, pour qu’ils sachent exécuter des mouvements basiques nécessaires à la conduite: jouer avec le levier de vitesse, tenir le volant…

Après un temps de pratique avec des instruments factices, tous trois ont été installés dans le siège d’une voiture d’exercice. Ils devraient être prêts pour une démonstration live à la télévision la semaine prochaine.

La page Facebook de l’initiative driving dogs a déjà réuni un peu plus de 5000 fans. Reste à savoir si, comme la SPCA le souhaite, les trois fous du volant trouveront des familles. »

Ce soir, coup de gueule de Mélanie qui a lu les conseils d’ un vétérinaire au sujet du vernis (du maquillage) que l’on pouvait poser pour les chiens et chats… « Le produit n’est pas toxique. Le risque c’est qu’il s’écaille chaque fois que le chien aura l’occasion d’aller gratter la terre, ou qu’il ronge beaucoup ses ongles. Dans ce cas, évitez de lui en mettre. »

Attends, attends…pincez moi, je dois rêver..Aieeee!

Non je ne rêve pas, peut on me rappeler quel sens cela a pour le chien de conduire?  Certes, les personnes ayant appris aux chiens à conduire partaient d’un bon sentiment (enfin je l’espère): montrer à quel point les chiens sont intelligents, afin qu’ils soient plus facilement adoptés au refuge. En soi je ne suis pas étonnée que ces chiens arrivent à conduire (si l’on s’intéresse aux chiens, on connait bien ce dont ils sont capables de faire, etc..), mais effarée que des humains puissent vouloir faire faire ca aux chiens..Tout comme on s’émerveille qu’une chienne puisse sauver ses chiots dans une maison en feu (en quoi est ce si étonnant?)

Et oui le vernis ne cause pas de douleur au chien..

Oui mais…

Oui mais, cela ne participe-t-il pas à l’humanisation de nos chiens? A ne pas prendre un chien pour un chien, et le permettre d’être chien? Cela ne participe t’il pas ou plutôt n’empêche t il pas l’accès aux connaissances sur les chiens? Nous luttons contre les théories infondées du dominant/ dominé dans les rapports humains/ chiens, mais dans dix ans contre quoi devrons nous nous battre? Les études scientifiques nous montrent chaque jour les capacités du chien, dans diverses situations de résolution de problèmes par exemple. Pourquoi ne pas en rester là?

Mais au final, cette humanisation du chien ne révèle t’elle pas encore une fois un problème dans notre société? Le virtuel se confond avec la réalité? le besoin d’innover, de toujours faire mieux que l’autre, de faire des prouesses techniques, …on invente mais dans quel but? (c’était la minute philosophique)

Oui les choses peuvent être simples, et lorsque l’on vit avec un chien, on découvre chaque jour un peu de lui, lorsque l’on étudie l’éthologie canine, on apprend sur ces besoins,  lorsque l’on les observe en situations diverses, avec leurs congénères, avec nous on apprend sur leur mode de communication, leur grandes capacités d’adaptation, etc…on apprend à voir le chien comme un chien..pourquoi vouloir le voir autrement? pourquoi le considérer de toutes les façons sauf en tant que chien?

Bref cet article n’apporte rien de nouveau mais me permet au moins d’exprimer mon ressenti, partagés par plus d’un et à nous de faire attention,  pour que « les dommages collatéraux de la bêtise humaine » comme dirait Julie, ne nous éloignent pas de plus en plus du monde animal…car nous pourrions citer encore d’exemples du même genre que la conduite (ils ont fait fort quand même), du vernis…mais il est préférable de ne pas le faire (s’il on veut bien dormir ce soir!)

Bref continuez pas à me pincer s’il vous plaît…on ne sait jamais

« Il sait qu’il a fait une bêtise »: le regard « coupable »chez le chien

Ce matin, en me connectant à Facebook, je reçois sur mon mur une petite surprise de Natasha: un article au sujet du « regard coupable » chez le chien…

Tout de suite, cela me replonge dans les éternelles discussions que j’ai pu avoir avec d’autres personnes (partageant le même point de vue ou n’étant pas d’accord), sur les à priori que nous pouvons avoir sur les chiens, transmis de générations en générations. Ces idées reçues qui m’animent à chaque fois et contre  lesquels je me bats, nous nous battons!

Difficile de remettre en question nos connaissances (mais on le fait tous pour avancer, la vie est un éternel apprentissage), mais des études scientifiques, basées donc sur des expériences faites sur le terrain, où différentes hypothèses sont testées et vérifiées, nous montrent chaque jour que dans certains cas notre vision du chien, nos idées reçues à son sujet ne font que lui desservir, et entacher notre relation..car elles ont erronées..

De plus, si l’on réfléchit sur quoi sont réellement fondées ces théories? (Bref, encore un vaste sujet, pour lequel on pourrait discuter des heures..mais aujourd’hui je vais faire court!)

Des phrases qui reviennent souvent lors de discussions avec les humains * des chiens:

– « je rabache, mais le « il est dominant » est dans le top 5″

– « il fait ca pour me faire plaisir » (peut être aussi qu’il se fait plaisir à lui aussi, non?!)

– « il le fait exprès, il se venge »

– « il faut le punir »

le « il sait qu’il a fait une bêtise » revient en force!!

Alors Mesdames et Messieurs qui pensez que votre chien sait qu’il a fait une bêtise, lisez donc cela (cliquez ICI)

« Le regard coupable », article de Julie Hecht, édité dans la revue du refuge AVA

* j’essaie de trouver un terme qui me plais plus que « propriétaire » ou « maître »!..je fais mes petits tests.. on dit bien « mon chien » (pronom possessif + nom commun), alors pourquoi pas « son humain » (pronom possessif + nom commun )…j’ai connu d’autres personnes utiliser ce terme et ca me plait bien!!